Actualités

Faire une présentation orale

Par AMINA BOUNOUA, publié le jeudi 14 mars 2019 10:32 - Mis à jour le jeudi 14 mars 2019 10:32
oral.jpg
Comment bien réussir une présentation orale ?
Savoir s’exprimer avec assurance dans un français correct est essentiel pour les études, pour la vie personnelle et professionnelle.

C'est une compétence qui doit s'acquérir tout au long de la scolarité par une bonne préparation et qui est évaluée lors des examens de fin de cycle et de fin d'études secondaires ou en classe.

Les épreuves du diplôme national du brevet en fin de 3eme comprennent une épreuve orale de soutenance d'un projet. L'épreuve est notée sur 100 points :

- Maîtrise de l'expression orale (50 points)

- Maîtrise du sujet présenté (50 points)

Les épreuves terminales du nouveau baccalauréat (2021) comprennent également un oral qui compte pour 60% de la note finale avec les épreuves écrites.

Dans le cadre de vos travaux de groupe en histoire, en géographie, en EMC ou dans d'autres matières vous devez parfois faire une présentation orale ou des exposés pour permettre une restitution de vos recherches et de vos travaux.

Pour être à l'aise à l'oral il faut se préparer efficacement. D'abord en fournissant un travail préalable de qualité pour présenter des connaissances solides et être capable de répondre aux éventuelles questions.

La phase de préparation des notes avant l'exposé est très importante. C'est ce qui permettra d'apporter des informations précises sur le sujet travaillé. Pour cela il faudra d'abord faire des recherches documentaires puis construire un support de présentation avec les idées principales et quelques illustrations (affiche, présentation power point, carte mentale ...)

Pour bien réussir une présentation orale, quatre éléments sont à prendre en compte :

I/ La voix

→ L'intonation, veiller à la qualité sonore de la voix et parler distinctement de façon audible

→ Rendre dynamique l'oral en modulant la voix. S'exprimer de manière expressive en fonction de l'objectif  : poser une question, affirmer avec conviction quelque chose, s'exclamer ou au contraire montrer son désaccord

→ Se détacher de ses notes, ne pas lire, ne pas réciter

→ Le débit qui ne doit pas être trop rapide pour ne pas perdre l'auditoire ni trop lent pour ne pas l'ennuyer. Articuler

→ Le niveau de langage doit être soutenu mais aussi un peu différent à l'oral de celui utilisé à l'écrit

→ Faire attention aux tics de langage (ben, euh, wech !)

II/ Le regard

→ Attirer l'attention de son auditoire par un regard assuré qui montre que le sujet est maîtrisé, qu'il y a des connaissances

→ Ne négliger aucune partie de la salle 

→ Balayer du regard toute la pièce en fixant chaque personne dans les yeux 

→ Accrocher le regard des auditeurs pour les pousser à s'intéresser à votre propos et montrer que vous avez confiance en vous

III/ La posture

→ Garder un corps droit, face au public, mais pas complètement statique 

→ Occuper l'espace en se déplaçant légèrement

→ Utiliser le langage des mains pour désigner des illustrations, venir appuyer des idées ou structurer le discours

→ Croiser les mains pour garder une posture plus affirmée en gardant la tête haute

IV/ Les idées

→ Avoir un discours cohérent et intéressant 

→ Présenter un oral structuré et organisé (prévoir quelques notes sur une feuille avec un plan)

→ Donner des arguments pour convaincre 

→ Prouver la véracité de son discours et de ses idées par des preuves issues d'exemples concrets (chiffres, documents, illustrations ...)

En apprenant à maîtriser ces quatre aspects d'une bonne présentation orale chaque fois que c'est possible et en prenant en compte nos remarques, vous réussirez au fur et à mesure à combattre votre timidité, vous prendrez de l'aisance à l'oral et vous serez convaincant dans la présentation de vos thématiques

Pensez à vous détendre, votre corps et les expressions de votre visage ou de votre regard font également passer des messages souvent à votre insu. Apprenez à jouer de ces possibilités pour mieux vous faire entendre même en y mettant une petite touche d'humour.

Votre tenue peut aussi jouer un rôle déterminant, en étant trop décontractée (survêtement/basket/sacoche/pull à capuche/casquette, jean arraché ou claquettes/chaussettes/short surprise) elle peut suggérer que votre propos n'est pas très important. Sans aller jusqu'au costume/cravate qui peut donner l'impression d'une posture pas assez naturelle, sauf évidemment dans l'exercice de certaines fonctions professionnelles, choisissez une tenue simple dans laquelle vous êtes à l'aise, qui est confortable. 

Une bonne communication est souvent la clés de la réussite dans beaucoup de situations personnelles, scolaires ou professionnelles. 
Alors on respire, on se détend, on se concentre, on garde le smile et ... PARLEZ